Zoom sur la terrasse en composite

Très en vogue ces dernières années pour créer sa terrasse, le composite est un matériau qui semble réunir de nombreux avantages. Quels sont les critères à prendre en compte pour avoir le meilleur rapport qualité-prix, et ce matériau relativement nouveau sur le marché a-t-il d’éventuels inconvénients ?

Le bois composite est réputé pour sa grande durabilité dans le temps et il s’adapte à tous les types de climat, ce qui permet de ne pas prendre de risque sur sa résistance aux intempéries et au climat humide. Ses propriétés font d’ailleurs de lui un allié idéal pour les terrasses de piscine.

Contrairement au bois, le composite ne produit pas d’écharde, on peut donc marcher sur ce revêtement en toute tranquillité, d’autant plus qu’il est naturellement antidérapant. Les sorties de piscine ou allers-retours par temps de pluie ne sont donc pas sujets à des glissades plus ou moins acrobatiques, quel que soit son âge.

De plus, le composite est naturellement imputrescible, et ne nécessite pas d’entretien régulier comme les revêtements en bois.

Le composite : qu’est- ce que c’est ?

Ce qui rend le composite aussi résistant et inaltérable dans le temps est qu’il se compose de déchets de fibres de bois et de résines plastiques (polyoléfines ou PVC). Un des critères qui définit en partie la qualité du composite est sa teneur en résines plastiques. Attention donc au composite bon marché, moins onéreux, mais qui contient plus de bois que de résines plastiques. Le risque ? Que le composite présente à long terme les mêmes inconvénients que le bois. Il est donc recommandé de ne pas choisir un composite qui contient plus de 70% de bois.

A noter : le composite contient du bois ! Il faut donc prendre en compte son coefficient de dilatation lors de l’achat de votre matériau (pour évaluer le volume nécessaire à votre construction) et pendant la création de la terrasse.

Quel budget pour une terrasse en composite ?

Il faut compter en moyenne entre 30 et 100 € le mètre carré pour une terrasse en composite, un prix identique au bois exotique de bonne qualité, et deux fois plus cher qu’une terrasse en pin.

Entretenir le composite

Comparé au bois, le composite fera le bonheur des paresseux ! Nul besoin de le traiter et le poncer tous les ans ! Le composite se nettoie au jet d’eau haute pression…et au balai !

Lame alvéolaire ou lame pleine : que choisir ?

Il existe deux types de lames en composite qui se différencient selon leur matériau de fabrication.

  • La lame composite pleine se compose de polyoléfines et de fibres de bois, elle absorbe donc plus facilement la chaleur
  • La lame composite alvéolaire se compose de PVC et de fibres de bois, elle ne se pose que par système de clipsage. Par contre, elle absorbe moins la chaleur que la lame pleine

Ce qu’il faut retenir sur le composite

  • En lame pleine ou alvéolaire, le composite est facile à vivre au quotidien. Il est parfait pour un projet extérieur à long terme. Les techniques de pose sont identiques à celles de la terrasse bois.
  • On peut reprocher au composite un certain « aspect plastique » qui peut rebuter les adeptes de l’effet bois, même si certains fabricants proposent du composite qui ressemble le plus possible au bois.

 


Demandez des devis Terrasse gratuits